Grisha, Leigh Bardugo, édition Milan

Résumé : OMBRE. GUERRE. CHAOS. Un royaume envahi par les ténèbres. Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal. Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold. Parmi eux : Alina Starkov.
ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU. L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.


Avis : Enfin !!!!! Depuis mon énoooorme coup de cœur pour Six of Crows, j'attendais avec (très grande) impatience de découvrir l'autre saga de l'auteure. Celle-ci se passe dans le même univers même si nous sommes bien loin des bas fonds de Ketterdam.

On revient ici sur l'histoire propre des Grishas, ces personnes aux pouvoirs magiques qui sont catégorisés en différents groupes selon la nature de leurs talents. Naturellement, pour moi les noms sont toujours aussi imprononçable et surtout je n'arrive pas à les mémoriser mais cela ne gène nullement ma lecture ou ma compréhension.
Cette fois nous suivons l'histoire d'Alina qui va découvrir totalement par hasard, qu'elle est une grisha. Alors qu'elle peine à se remettre de cette découverte, elle va découvrir la vie qui sont réservés aux membres de cette communautés. Seule invocatrice du soleil, il semblerait qu'elle soit la seule à pouvoir mettre un terme au fléau qui envahi son pays. Mais derrière la vie de cour, elle risque de ne pas s'apercevoir de la réalité qui se cache.
Mon impatience était elle trop longue ou mon coup de cœur pour Six of Crows trop grand ? Je ne sais pas. Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé cette histoire car elle est vraiment plaisante à lire mais nous sommes bien loin de l'univers qui m'avait tant marqué. La trame de l'histoire est très classique et les personnages vraiment ordinaires. Cela n'est pas si négatif car on se prend au jeu et je veux connaître la suite mais j'ignore si j'aurais aimé si ce n'était pas l'univers qui m'avait déjà fasciné. J'avais adoré le côté hors normes de Six of Crows alors j'ai une petite impression de déception. J'ai l'impression que les personnages ne sont pas à la hauteur, l'histoire assez prévisible.
En fait, comparé à Six of Crows cette série est classique, moins palpitante et surtout moins fascinante. Mais si l'on essaie d'oublier ce qu'on a déjà lu, c'est une série qui mérite d'être lue de part la richesse du monde créer, de la mythologie imaginée.

Citation : Elle n'a dit que des choses gentilles, mais en me regardant comme si son chien venait de me régurgiter. 
Genya rit, et les lèvres du Darkling se soulevèrent légèrement. 
- Bienvenue à la Cour.












Commentaires