Calendar Girl Mai, Audrey Carlan, édition Hugo Roman

15:01:00

Résumé : C’est à Hawaï que retrouvons Mia pour ce mois de mai. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’Amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer. Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.
Merci à Déborah et aux éditions Hugo Roman

Mon avis : Alors que le soleil se faisait timide en ce début de mois mai, quoi de mieux que de s'envoler aux cotés de Mia sur l'ile paradisiaque d'Hawai ? Car il faut l'avouer ce tome à un petit avant goût d'été. Entre plage, maillot de bain et surfeur sexy on sentirait presque les huiles parfumées au Monoï.
Une fois n'est pas coutume, la jeune femme quitte les hommes d'affaires, artistes ou sportifs célèbres et riches pour jouer les mannequins pour maillot de bain dans un cadre idéal. Et comme nous sommes sur une série de New Romance, bien entendu, on découvre un beau surfeur au corps aussi séduisant que sexy, Tao.

J'avoue que de primes abords j'étais un peu mitigée après cette lecture. Après tout pas de suspens puisqu'elle tombe dans les bras ( et le lit) de Tao dès le début. L'histoire en elle même se déroule naturellement, pas d'action ou de rebondissements. Néanmoins, j'avoue que j'ai beaucoup aimé découvrir le personnage de Tao mais aussi tout ce qu'il se cache derrière l'histoire et les traditions hawaïennes. Une philosophie de vie qui m'a énormément touchée et plu, et fait de ce personnage quelqu'un d'humain, d'attachant et ne se résumant pas un physique de rêve et des prouesses sexuelles.

Au final donc, le roman ne révèle pas forcement grand chose de nouveaux, l'histoire de Mia ne semble pas avancer plus que cela. Cependant, comme dans chaque volume la nouvelle rencontre de Mia lui apporte quelque chose et la pousse à réfléchir sur elle même ainsi que son avenir. Je dirais donc que ce volume (qui se dévore aussi vite que les précédents) est une jolie bouffée d'air frais estival et de doux parfums d’Hawaï ; une petite pause relaxation hawaïennes entre deux nouveaux clients.

Citation : Chez les Samoans, pour avoir un tatau – l'encre- il faut le mériter. Et il faut qu'un membre de ta famille le partage avec toi. Comme ça, ta vie est à jamais liée à la sienne.
          [...]       Je veux qu'un coté de mon corps reste pur pour moi. Ce côté est pour ma vie, et je ne le partagerai qu'avec ma femme et mes enfants. Puis quand le moment sera venu, je partagerai les tatau de mes fils, puis de leur fils.

You Might Also Like

0 commentaires

Qui se cache derrière Mademoiselle Books?

Je m'appelle Marine, j'ai 25 ans et je suis libraire.

Passionnée de lecture depuis Harry Potter (et oui, je sais c'est cliché), je travaille depuis maintenant cinq ans comme libraire et je suis plus spécialisée dans le rayon Jeunesse.

Bien entendu, j'adore la littérature jeunesse et les romans adolescents que je prends plaisir à découvrir et partager. J'aime également la littérature étrangère et depuis peu de temps j'ai découvert la New Romance et j'avoue en apprécier certains titres.

J'ai ouvert le blog il y a maintenant deux ans et j'adore partager mes avis au gré de mes lectures. Lieu d'échange et de rencontres puisque j'ai pu rencontrer pas mal de monde depuis les attachés de presse des maison d'édition, aux auteurs et également blogueurs.

J'espère que vous vous plairez sur le blog et la page Mademoiselle Books et je vous souhaite plein de belles lectures!