Need, Joelle Charbonneau, édition Milan

20:56:00

Résumé : Les adolescents du lycée de Nottawa se réunissent tous sur NEED, un nouveau réseau social qui leur promet de répondre à leurs besoins sous couvert d’un total anonymat, quels que soient ces besoins… et quelles qu’en soient les conséquences. Car, c’est bien connu, on n’a rien sans rien. Et si au départ la contrepartie semble dérisoire, il y a bientôt des morts dans la petite communauté…



Mon avis : Need est le nouveau roman de l'auteure de la trilogie L'elite que j'avais assez bien apprécié. Dans la veine de Addict ou encore King's Game (moins sanglant tout de même), le résumé me paraissait assez sympa et j'étais vraiment curieuse de découvrir l'histoire.

Très vite on comprend que le rythme va être relativement soutenu, haché et saccadé. Cette impression est renforcée par le changement de personnages tout au long du roman. Au delà de créer un rythme, ces différents points de vue nous permettent de découvrir chaque adolescent sur le nouveau réseau Need, leur demande ainsi que leurs « missions ».
Comme cela on se rend rapidement compte que Need est bien plus qu'un réseau social et que toute cette facilité de façade cache quelque chose.

On ne doute donc que cela va dégénérer néanmoins, j'avoue que je n'avais pas pensé à cette direction.

Pour ce qui est du personnage principal j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à elle ; elle semble vite en dehors des cadres. Néanmoins, très vite on voit les choses arriver et on se ronge les ongles quand on la voit pas prise au sérieux quand il le faudrait.
L'idée du livre était vraiment sympa et on trouve du suspens au long du récit mais j'avoue rester quelque peu sur ma faim et légèrement déçue par la fin. Quoique l'idée pourrait être géniale si elle avait été beaucoup plus développée, j'en suis certaine il y a vraiment beaucoup de potentiel autour de l'idée de l'auteure.

Une lecture quelque peu mitigée pour moi néanmoins cela reste un roman coup de poing qui fait ressortir pas mal de chose autour des risques liés aux réseaux sociaux et sur la question de besoin. Cela met également une question importante : jusqu'où serions nous prêt à aller pour obtenir ce que nous voulons ?

Citation : Personne ne croit réellement qu'un comportement virtuel peut avoir un impact sur le quotidien. Surtout quand on peut agir sous couvert de l'anonymat, car dans ce cas, chacun se sent protégé et invincible.

You Might Also Like

0 commentaires

Qui se cache derrière Mademoiselle Books?

Je m'appelle Marine, j'ai 25 ans et je suis libraire.

Passionnée de lecture depuis Harry Potter (et oui, je sais c'est cliché), je travaille depuis maintenant cinq ans comme libraire et je suis plus spécialisée dans le rayon Jeunesse.

Bien entendu, j'adore la littérature jeunesse et les romans adolescents que je prends plaisir à découvrir et partager. J'aime également la littérature étrangère et depuis peu de temps j'ai découvert la New Romance et j'avoue en apprécier certains titres.

J'ai ouvert le blog il y a maintenant deux ans et j'adore partager mes avis au gré de mes lectures. Lieu d'échange et de rencontres puisque j'ai pu rencontrer pas mal de monde depuis les attachés de presse des maison d'édition, aux auteurs et également blogueurs.

J'espère que vous vous plairez sur le blog et la page Mademoiselle Books et je vous souhaite plein de belles lectures!