The scorpion Rules, Erin Bow, édition Lumen

Afin de mettre fin aux guerres incessantes qui menaçaient de détruire la planète, Talis détient les héritiers de chaque pays qu'elle n'hésite pas à assassiner lors d'une déclaration de guerre.
Ainsi Greta est une enfant de la paix, otage depuis ses cinq ans dans l'un des préceptorat. Il ne lui reste que seize mois avant d'être libre. 
Mais cela ne prend pas en compte l'arrivée d'Elian, venu du pays voisin de celui de Greta. Outre son impossibilité à se plier à la discipline, Elian sait que son pays va déclarer la guerre à celui de Greta.

Mon avis : Un roman futuriste où le monde est dirigé par les Intelligences Artificielles. Afin de mettre un termes aux guerres, tous les chefs d'état doivent donner leur successeur à Talis qui les éduquera avant qu'ils ne prennent la place de leur parents et lui donne de nouveaux otages. A chaque déclaration de guerre, les enfants des deux camps sont froidement assassinés.
On découvre ainsi Greta et ses amis, otages complètement soumis et obéissants aux autorités du préceptorat jusqu'à l'arrivée d'Elian, bien différent d'eux. Malgré leurs mises en garde, les tortures et les punitions le jeune homme est trop rebelle pour ses camarades et cela les met tous en dangers.

J'avoue ressortir de ma lecture un peu mitigée. L'histoire est sympa, le récit ainsi que le monde imaginé se tiennent très bien et l'on trouve beaucoup de tenants et aboutissements. Un vrai sens du détail est donné dans la création d'une mythologie qui tient la route, des règles et principes clairement expliqué. Le style d'écriture est très fluide ce qui offre une lecture rapide et agréable.
Cependant, pour moi le problème vient des personnages. Ils ne sont pas assez décrits, ils ont peu de profondeur ce qui fait que je n'ai jamais pu m'attacher à eux on a beaucoup de mal à se prendre d'affection pour l'héroïne Greta qui est trop parfaitement disciplinée et beaucoup trop lisse. Même quand elle tente de se rebeller on n'y croit pas vraiment. Quant à Elian, malgré sa résistance j'ai trouvé qu'il perdait toute substance dans la deuxième partie du roman.

La fin est assez étrange et je ne sais toujours pas quoi en penser. Je pense que le manque d'empathie envers les personnages m'a bloqué puisque j'ai besoin de m'attacher pour que l'histoire me transporte vraiment.
Malgré ça, je suis certaine que cette série à un fort potentiel aux vues de l'univers que l'auteur à réussi à créer. J'attends donc beaucoup plus du tome 2 du point de vue des personnages.



Merci à Emily et aux éditions Lumen pour ce nouveau roman.


Commentaires