Arena 13, Joseph Delaney, édition Bayard

Leif n'a qu'un seul rêve celui de devenir combattant dans l'arène 13. Plus que suivre les traces de son père, il s'agit surtout pour lui de prendre sa revanche. Mais celle-ci devra attendre. Pour le moment, ce n'est qu'un garçon seul et sans argent qui débarque dans la capitale dirigée par un Djinn maléfique, Hob.
 Il va vite découvrir que si la vie pour les humains est difficile combattre dans l'arène 13 l'est plus encore.

Arena 13 est le premier tome de la nouvelle saga de Joseph Delanay, auteur de la série L'épouvanteur. Aussi c'est avec un certain enthousiasme que je me suis lancée dans ma lecture.


Mon avis : Ayant étudié à l'université l'histoire, je suis toujours attirée par les histoires ayant traits à la mythologie ou autres traditions antiques. Aussi, la glorieuse époque des gladiateurs racontée par une plume si bien maniée que celle de Joseph Delanay, se promettait d'être un excellent moment de lecture. ET mon instinct a eu raison puisque j'ai réellement beaucoup apprécié ce premier tome et je pense suivre l'avancé de la saga avec patience (pas le choix que d'attendre les sorties en librairies).

Leif est un jeune garçon orphelin qui décide de quitter sa terre natale pour gagner la capitale du territoire des humains. Malgré la présence maléfique de Hob, djinn qui hante les rues et les pensées des habitants, c'est ici que se trouve les arènes de combat. Parmi elle, l'arène 13 la plus réputée mais aussi la plus dangereuse. C'est dans celle-ci que veut se battre Leif. Mais pour cela il doit être entraîner par le meilleur s'il souhaite une chance de sortir vivant.

Les personnages sont tous très bien construit et on les découvre de manière très progressive. Le rythme du roman est assez long au début de manière à s'immerger dans ce paysage, cette population avec son histoire et ses traditions. ON retrouve avec plaisir le style de l'auteur : l'ambiance angoissante, l'univers sombre. C'est un plaisir de retrouver les aspects de la saga précédente que j'avais apprécié plus jeune. Cependant ne vous inquiétez pas, pas de copier coller ni même de ressemblance. Une histoire nouvelle, des personnages différent, seule la qualité de l'imagination et de l'écriture demeure.
Pour ce qui est de l'univers en lui même, j'ai beaucoup aimé la manière dont on apprend les rouages de ce monde. A travers les yeux parfois innocents du jeune protagoniste on met en place l'histoire de ce dernier pays où vivent les humains, vaincus d'une guerre et confinés derrière des barrières nuageuses. Les arènes sont implantés pas uniquement comme lieu de divertissement, il s'agit pour certain de véritable carrière et tout un système économique est basé sur ces combats quotidiens. On retrouve le mythe du gladiateur quelques peu arrangé. Mais ces combats ne sont pas toujours de simples affrontements et l'arène 13 est fatale à certains.

Un univers richement imaginé se met doucement en place dans ce premier roman. L'histoire est posée, le cadre planté et les personnages ont fait leur entrée. L'enjeu de la saga est fixée à la fin de ce premier tome et je souhaite réellement lire la suite. Un excellent début de saga que je vous recommande.


Commentaires

  1. Je ne lis que de bons avis sur ce roman ! ça donne envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire