Les messagers des vents, Clélit Avit, édition du Masque

18:13:00

Solitaire, Eriana à l'habitude de se cacher et de fuir pour survivre. Traqué sans relâche, elle ne doit jamais abaisser sa garde. Jusqu'au jour où elle tombe sur une famille différente qui semblait la rechercher.
Découvrant un nouveau monde et des capacités jusqu'à la méconnue, la jeune fille saura-t-elle accorder sa confiance?

Retour dans la vraie fantasy; loin d'être un simple roman ado, ce livre saura séduire également les amateurs de Terry Goodking ainsi que les lecteurs de tous âges.

Mon avis: Alors que les premières pages m'ont paru longues et difficiles, que j'avais du mal à entrer dans l'histoire, on s'y plonge cependant avec plaisir au fil des chapitres. J'avoue en revanche qu'il faut attendre quelques pages avant d'apprécier la lecture.
Le style est simple, sans fioriture, fluide et très agréable à la lecture. La plume de l'auteure nous entraîne doucement vers un monde fabuleux où règnent cachés les quatre éléments qui régissent la nature: Le vent, le feu, l'eau et la terre. Eriana, à toujours été poursuivie et chassée à cause de sa nature et soudain elle découvre tout un peuple qui comme elle à le pouvoir plier le vent à sa volonté. Une histoire à priori simple puisqu'elle met en jeu une héroïne un peu perdue et sans famille, une prophétie et une menace pesant sur le monde. Cependant, au fil du récit on découvre que cela est très bien fait.

Les personnages sont bien construit et chacun possède une réelle personnalité, un caractère bien à lui et des réactions qui lui sont propres. C'est toute cette humanité et ces différences entre eux que j'ai réellement apprécié. Eriana est un personnage qui m'a profondément marqué; j'ai l'impression de l'avoir déjà rencontrer dans un roman. Alors simple coïncidence ou excellence de l'auteure pour nous présenter cette jeune femme? En tout sa complexité en fait un personnage que l'on a envie de suivre. 
De même que les personnages sont bien imaginés, le monde est lui aussi très bien présenté. Tout l'univers est riche et détaillé, de même que les rites autour de la magie des éléments. Tout le récit est riche que ce soit les événements, les paysages...

Si j'ai un seul bémol à noter, hormis la longueur du début, c'est la relation entre Setrian et Eriana qui est prévisible dès le début. Cependant, cela ne va pas trop vite et tout le roman est centré sur les pouvoirs d'Eriana et sur la menace qui s'organise doucement.

Pour conclure, c'est un très bon premier tome et je ne m'attendais pas à autant de ce roman et je le referme avec la déception de pas avoir la suite. Une vraie surprise finalement qui me rappelle ma première passion des romans fantasy!


You Might Also Like

0 commentaires

Qui se cache derrière Mademoiselle Books?

Je m'appelle Marine, j'ai 25 ans et je suis libraire.

Passionnée de lecture depuis Harry Potter (et oui, je sais c'est cliché), je travaille depuis maintenant cinq ans comme libraire et je suis plus spécialisée dans le rayon Jeunesse.

Bien entendu, j'adore la littérature jeunesse et les romans adolescents que je prends plaisir à découvrir et partager. J'aime également la littérature étrangère et depuis peu de temps j'ai découvert la New Romance et j'avoue en apprécier certains titres.

J'ai ouvert le blog il y a maintenant deux ans et j'adore partager mes avis au gré de mes lectures. Lieu d'échange et de rencontres puisque j'ai pu rencontrer pas mal de monde depuis les attachés de presse des maison d'édition, aux auteurs et également blogueurs.

J'espère que vous vous plairez sur le blog et la page Mademoiselle Books et je vous souhaite plein de belles lectures!