King's Game Les origines,Nobuaki Kanazawa, édition Lumen

1977, dans un petit village isolé au cœur de la montagne, la vie des villageois va etre bousculée par l'apparition d'un mystérieux jeu du roi.
 Les ordres du roi se succèdent, les morts aussi et la police impuissante tente en vain de trouver le responsable.

Découvrez les origines du jeu du roi et comment tout cela a commencé avant de débarquer sur le portable de lycéens innocents.

Mon avis : Après avoir été maintenu en haleine pendant les deux premiers volumes de la saga King's Game, j'ai réellement envie de connaître les aboutissements de tant de mystère.
Le soucis c'est que passé un jeu du roi, deux jeux du roi, on commence à comprendre le principe et du coup on trouve un peu répétitif ce dernier tome. Cependant, l'atmosphère ne perd rien en suspens et en peur. Chaque page on se demande comment les personnages vont réussir à gérer leur peur de mourir, s'ils vont céder au chantage du roi et commettre des actes abominables ou rester fidèle à eux même quitte à en payer le prix.

Le côté novateur de ce volume c'est que tout cela se passe bien avant l'arrivée de toute technologique telle que les téléphones portables. Complètement isolés au milieu des montagnes, les villageois savent donc que le roi est parmi eux. Alors tueur sanguinaire doué et discret ou pouvoir démoniaque ?

Le suspense demeure, les accusations tombent et les morts se suivent sans se ressembler. Une ambiance en huit clos qui rappelle un petit peu les enquêtes d'Agatha Christie (un peu plus sanglante tout de même).
Pour conclure c'était une très bonne lecture que j'attendais avec impatience. Je voulais enfin savoir comment tout avait débuté et qui était le mystérieux roi. Si la fin du deuxième tome vous donnait quelques réponses, elles restaient beaucoup trop floues pour moi.
King's Games est vraiment une très bonne saga que je recommande beaucoup ainsi qu'aux amateurs de mangas un peu effrayés par les romans ! (et ça marche!!!)


Un immense merci à Emily et aux éditions Lumen pour ce nouveau partenariat et pour la découverte de cette série.


Commentaires