Le secret du mari, Liane Moriarty, édition Albin Michel

Trois femmes, trois histoires et pourtant toutes semblent s'entremêler. Alors que Rachel se lamente de voir partir son petit fils loin d'elle, Tess voit son mariage explosé au profit de sa cousine qui était comme sa jumelle. Et puis, il y a aussi Cécilia, mère de famille ultra-organisée mène une vie parfaite sur tous les plans. Mais alors qu'elle se laisse aller à regretter un peu d'action dans sa vie bien rangée, une lettre vient tout bousculer. « A n'ouvrir qu'après ma mort » ; une lettre de son mari écrite des années plus tôt. Doit-elle la lire et prendre le risque de bouleverser bien plus de chose qu'elle ne l'imagine ?

Alors que son succès est inéluctable de l'autre côté de l'Atlantique j'étais curieuse de découvrir ce roman auquel je ne savais pas à quoi m'attendre. Mais c'est grâce au blog LéaTouchBook que j'ai eu le plaisir de le recevoir (je la remercie encore).


Mon avis : Aux premiers abords, ce livre ressemble beaucoup à une toile sociale peuplé de différents personnages, tous ayant leur propre histoire. Habitant d'une petite ville chic de l'Australie, ils ne sont pas superposés les uns aux autres. En effet, leur histoire personnelle s'entrecroise et les actes des uns peuvent avoir des conséquences inattendues sur la vie des autres.
L'histoire commence véritablement quand Cecilia ouvre la lettre de son mari, contrairement à ce qu'elle lui a promis. Et ce qu'elle y découvre, risque de tout remettre en cause : doit-elle garder le secret de son époux malgré les répercussions que cela peut avoir ? Elle qui est une mère que beaucoup idéalise comme la femme parfaite. Honnêtement j'ai beaucoup aimé ce côté très rigide de ce personnage mais en même temps cela la rend très humaine. Elle fait les choses de manière à ce que tout soit fait et bien fait ; parfois je me suis laissé aller à l'envier dans son tempérament.


Les personnages de Tess et de Rachel m'ont un peu moins attiré sans pour autant être mauvais. On s'attache aux personnages en fonction de notre propre personnalité. Pour moi, elles étaient de très bons rôles secondaires. Elles sont indispensables pour le déroulement du livre et chacune va également participer au style bouleversant de ce livre.
En effet, ce roman capte plusieurs histoires qui aborde un tournent malheureux et propulse alors leur protagoniste dans une situations de perte et d'abandon.

Pour conclure, un très bon roman attachant et réellement prenant ! Bonne lecture !



Commentaires

Enregistrer un commentaire