Uglies, Scott Westerfled, édition Pocket Jeunesse

09:30:00

Tally est sur le point d'avoir seize ans et donc de se faire opérer pour devenir Pretty. Dans un monde où la beauté est la norme, cette étape est cruciale pour les Uglies. Tous ne rêvent que de leur futur physique et de toute la liberté dont ils pourront jouir après leur anniversaire.
Sa rencontre avec Shay va pourtant la bouleverser. Est-il possible de vouloir rester moche toute sa vie ? La vie d'un Pretty n'est-elle pas aussi fabuleuse ? Une autre vie est-elle possible ?

Cette série est sortie il y a déjà un moment mais elle est en train d'être rééditée avec des couvertures magnifiques. Aussi, je me suis dit que c'était le moment de la découvrir.


Mon avis : Un style très fluide et facile à lire, on se plonge rapidement dans l'histoire et le concept est original (et en avance : les dystopies ne se bousculaient pas dans les rayons des librairies).
Cependant j'avoue que j'ai du mal à touver autre chose de bien à dire sur ce roman. C'est surprenant d'autant que j'ai lu ce roman d'une traite et j'avoue avoir été (légèrement) déçue de ne pas avoir la suite. Mais j'hésite tout de même à acheter les trois autres tomes.

L'histoire est bien mais elle manque cruellement de détails. L'univers est créé en surface mais du tout en profondeur. On s'en tient à des explications très basiques. Les révélations au fil de l'histoire ne nous suprennent pas et l'évolution des personnages est on ne peut plus prévisible. On s'attend trop au fat que Tally se rebelle et son histoire d'amour au premier regard avec David (un rebelle) est trop cliché. Bref les personnages ne sont pas spécialement attachants et certains ne servent simplement à rien.
Ce qui est étrange c'est que j'ai fais les mêmes remarques au sujet d'un autre livre du même auteur. Peut être que celui-ci n'est pas pour moi (heureusement qu'il y en a pour tous les goûts). Ou alors à force de trop connaître à fond mon rayon (romans adolescents) je suis de plus en plus difficile à étonner. Cependant, il faut rappeler que ce roman précède de loin des Hunger Games, Divergente et Le labyrinthe aussi on était aux premiers début de la dsyropie.

Cependant je peux admettre que ce livre peut beaucoup plaire et ce fut un bon moment de lecture tout de même. Ce roman n'est pas mauvais simplement il manquait de profondeur pour ma part (mais je suis adulte aussi, cela joue!).



You Might Also Like

1 commentaires

Qui se cache derrière Mademoiselle Books?

Je m'appelle Marine, j'ai 25 ans et je suis libraire.

Passionnée de lecture depuis Harry Potter (et oui, je sais c'est cliché), je travaille depuis maintenant cinq ans comme libraire et je suis plus spécialisée dans le rayon Jeunesse.

Bien entendu, j'adore la littérature jeunesse et les romans adolescents que je prends plaisir à découvrir et partager. J'aime également la littérature étrangère et depuis peu de temps j'ai découvert la New Romance et j'avoue en apprécier certains titres.

J'ai ouvert le blog il y a maintenant deux ans et j'adore partager mes avis au gré de mes lectures. Lieu d'échange et de rencontres puisque j'ai pu rencontrer pas mal de monde depuis les attachés de presse des maison d'édition, aux auteurs et également blogueurs.

J'espère que vous vous plairez sur le blog et la page Mademoiselle Books et je vous souhaite plein de belles lectures!