Let the sky fall, Shannon Messenger, édition Lumen

Vane a survécu à une terrible tornade qui a tué ses parents. Le temps a passé et il vit heureux dans sa nouvelle famille sans un coin reculé des Etats-Unis. Cependant, son seul soucis c'est sa relation avec les filles. A chaque fois il accumule les gaffes, qu'il en soit responsable ou non. Véritable poisse ? Il se pose la question lorsqu'une bourrasque l'éloigne de sa dernière conquête.
C'est alors qu’apparaît Audra, la fille dont il rêve depuis qu'il est enfant, celle qui hantent ses rêves. Et avec elle, un secret lourd à porter : celui de la maîtrise du vent.


La nouvelle série de l'auteur de Gardiens des cités perdues commence en beauté. Plutôt destinée aux jeunes adultes, cette trilogie aborde cette fois une nouvelle mythologie.

Mon avis : J'avais réellement hâte de découvrir la plume de cette auteure dans une nouvelle saga et c'est avec grand plaisir que j'ai trouvé ce premier tome dans ma boite-aux-lettres. En quelques lignes j'étais déjà dans l'histoire et en deux jours je refermais le roman avec plaisir. 
Le style est frais, léger comme le vent ! Les phrases sont assez courtes pour donner un rythme au roman et les chapitres alternent le point de vue des deux personnages ce qui donne encore plus de rebondissement.

Ce premier tome aborde un sujet rarement évoqué : celui des sylphes. Créatures légendaires liées au vent, elles sont également appelées Maîtres des vents dans ce roman. Aussi, notre personnage principal apprend qu'il n'est pas humain et qu'il est capable (en l'apprenant) à plier les vents à sa volonté. Tout le long de ce livre (500 pages tout de même) il est question de l'apprentissage pour Vane à son statut. Il s'agit également pour lui d'accepter ce que lui révèle Audra et d'en apprendre plus sur son passé. 

Les deux personnages principaux sont plutôt bien étudiés, de manière à paraître réels. Vane, jeune homme paumé dans une petite ville américaine, renfrogné, grognon et débordant de sentiments ; mais il est aussi blessé par la perte des souvenirs de son passé et effrayé quant à l'avenir dont lui parle Audra.
De même Audra a beau être très consacrée à son entraînement de gardienne, ses sentiments vont parfois la faire douter et adoucir son caractère.
Je ne parle pas plus de l'histoire afin de vous laisser découvrir toutes les subtilités par vous même au fil de votre lecture.

Pour finir, je dois dire que j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Shannon Messenger. Cependant, je n'ai pas trouvé de ressemblance de style entre les deux sagas. Il s'agit de deux histoires complètement différentes avec une imagination débordante de l'auteur. Elle sait créer des mondes remplis de détails avec des personnages auxquels on s'attache. Vivement la suite!!!


Un grand merci à Emily et aux éditions Lumen pour ce livre!


Commentaires

  1. Réponses
    1. Oui :) !!! Même si je préfère Gardiens des cités perdues, je trouve que dans le genre YA c'est vraiment un bon roman Let the sky fall ^^

      Supprimer
    2. P.S. : j'ai hâte de lire la suite ^^ Je sens que cela va être encore mieux !

      Supprimer
    3. Oui j'avais eu coup de coeur pour Gardiens des citées perdues, mais j'avoue que celui la est vraiment bien! J'attends la suite avec impatience!!!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire