La ballade de Lila K, Blandine Le Callet, édition Livre de Poche

Tout ce que Lila se rappelle de son enfance, c'est la nuit où elle a été arrachée de force à sa mère par de mystérieux hommes en noirs. Depuis, elle a grandi dans un centre à la discipline très stricte loin de l'agitation du reste du monde.
Mais depuis sa plus tendre enfance, elle n'a qu'un souhait : retrouver celle qu'elle a perdu. La route vers sa mère va être longue et de nombreuses barrières vont entraver son chemin.

J'étais curieuse de découvrir ce livre depuis un moment, mais je ne prenais pas le temps de faire une pause dans mes autres lectures. Et là, lors de l'arrivée de ma box Once upon a book, je l'ai découvert, n'attendant qu'à être lu.


Mon avis : Je ne suis pas très fan de la littérature française et mes auteurs favoris dans ce domaine se comptent sur les doigts d'une main. Aussi, j'attendais simplement de passer un bon moment avec ce livre et découvrir un bel esprit de la littérature française.
Surprise !! Ce livre n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais et j'ai réellement adoré cette sensation.



Le style est relativement simple, bref sans non plus être dénué de détails et descriptions lorsque cela est nécessaire. On suit l'évolution de cette jeune fille depuis son plus jeune âge jusqu'à sa majorité. L'idée est d'essayer de comprendre la vision de Lila sur le monde ainsi que ce qui l'entoure. Lila est une enfant traumatisée qui craint les altercations avec les autres. Élevée à l'écart et dans la solitude, elle va cependant apprendre à faire confiance à son tuteur qui croit en son potentiel d'apprentissage. Cette relation exclusive convient à Lila qui met tout son cœur dans son apprentissage malgré son obsession de retrouver sa mère.

Dans ce roman nous sommes dans un futur peu éloigné (2101 environ) mais laissé à l'entière imagination du lecteur. On sait qu'il s'agit d'un régime très autoritaire et que la surveillance est le principe élémentaire. L'évolution technologique a également fait un bon en avant malgré quelques éléments de résistance.

Ce livre met également en avant l'histoire des livres, leurs pouvoirs et leurs dangers. Dans le monde de Lila le papier est voué à disparaître et est proclamé dangereux pour la santé. Aussi le Gramabook a pris le relais (comparable au livre numérique que nous connaissons) et c'est encore un moyen d'exercer le pouvoir de ceux qui gouvernent par une censure (peu) cachée.
Ce roman nous offre donc une réflexion sur le pouvoir de l'écrit et l'accès à tous à l'information ; tout en dénonçant la censure.

Pour conclure c'est un livre que j'ai beaucoup aimé et qui m'a surpris réellement, ce que j'ai réellement adoré !


Commentaires