Widdershins T.2, Ari Marmell édition Lumen

Après avoir combattu un démon dans les rues de Davillon, Widdershins a changé de vie. Désormais propriétaire de la taverne de son amie, elle a dû renoncer à ses vilaines habitudes. 
Mais le naturel n'est pas loin et voilà notre jeune voleuse repartit à l'assaut des riches demeures de la cité.
Mais un autre fléau est sur le point de bouleverser la vie de tous les habitants de la cité. Étrangement il semblerait que Widdershins fasse partie de ces terribles événements !

Dans ce deuxième retrouvez Adrienne Sati, alias Widdershins dans de nouvelles aventures. Vous pensiez avoir deviné qu'elle n'était pas encore sortie d'affaire ? Et bien oui, l'auteur nous propose un nouvel opus !

Le plus : J'avais bien entendu découvert Widdershins lors de sa sortie puisque c'est une maison d'édition que j'apprécie beaucoup et donc que je suis avec beaucoup d'intérêt. J'avoue que j'étais très partagée sur ce premier tome. J'avais eu du mal à accrocher à l'histoire et beaucoup de mal à m'attacher à l’héroïne. Mais l'imagination de l'auteur m'avait convaincu, aussi je me suis rapidement mise à lire ce deuxième tome.

Première impression : J'ai bien fait de me laisser persuader! En effet, dès les premières pages je me suis prise dans l'histoire et avec un grand étonnement je me suis attachée à Widdershins. Alors que l'on découvrait toute son histoire dans le volume 1, ici l'auteur s'attache beaucoup plus à décrire son caractère et ses émotions. Son lien avec Ogun est toujours présent mais l'on découvre cette faiblesse qu'elle n'avait pas auparavant. Très vite dépassée par les événements, elle est contrainte de faire confiance et elle s'attache même à ses complices. Un véritable retournement de situation ; je pense que l'auteur fait évoluer son personnage à notre plus grand plaisir.


Pour ce qui concerne le style , il est tout à fait semblable au premier tome. Cependant, l'action s’accélèrent beaucoup plus rapidement. On est pris au cœur de cette spirale et on a l'impression de se retrouver dans une ruelle sombre en proie à n'importe quelle créature surnaturelle. De plus, on n'assiste pas à l'arrivée héroïque du personnage qui règle toute la situation en quelques lignes. L'histoire avance, mais les personnages semblent eux découragés face à cette situation impossible. Et c'est là que j'ai vraiment apprécié car la fin du premier volume était un peu trop facile à mon goût.

De plus toute la perplexité du monde religieux revient encore une fois, sans que l'on comprenne toujours jusqu'à quel point le religieux peut influencer notre vie. Nos croyances induisent souvent la réalité.

Pour résumer, j'ai largement préféré ce livre là et c'est une bonne nouvelle puis-qu’apparemment la série compte quatre volumes. Si l'histoire continue à s'améliorer ça va être fantastique !

Merci à Emily des éditions Lumen, pour ce livre !



Commentaires